The Hell Of Westbury


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shut up and drive [J&C]

Aller en bas 
AuteurMessage
Connor Irvine
    You + Me = Cataclysm

You + Me = Cataclysm
avatar

Féminin Nombre de messages : 729
Age : 34
Pouvoirs : Force surnaturelle de vampire, 5 sens plus développés
Emploi : Chasseur de vampires/Etudiant
Phrase du jour : Direction Edinburgh, with June...
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Shut up and drive [J&C]   Mer 3 Mar - 15:55

Suite de ce topic

7 h du matin : Arrivée à Edinburgh. 10 heures de route. Trajet :
Spoiler:
 

Extrait du journal de bord de Connor :
« June et moi on s’est relayés. Au total, 3 arrêts : un pour l’essence, un autre pour envies pressantes, nourriture, toilettes et… j’ai envie de l’embrasser et elle aussi. Je crois. Mais c’est grave, c’est important pour elle et pour moi, alors faut poursuivre. Et le dernier pour demander notre chemin. Mais ça y est on est arrivés. Enfin »

Connor arrêta la voiture sur le parking, devant le château d'Edinburgh. Magnifique, imposant, immense. Aussitôt son esprit bifurqua sur la population nocturne qui devait hanter le château : vampires, esprits, zombies, sorciers...Il lui tardait de le visiter ! De nuit de préférence. Il sourit devant son imagination fertile : le trajet épuisant ne lui avait pas retiré de la tête ses idées bizarres. Il jeta un coup d'oeil à June, affalée négligemment sur le fauteuil, dans un état proche du sien. Ayant peu dormi, peu mangé, fatigués comme pas possible ! Pas lavés, les vêtements défraîchis, tout pour plaire ! Il se pencha tout de même vers elle, certain qu'elle ne le repousserait pas, effleurant ses lèvres roses, non maquillées. Belle au naturel.
Il ouvrit la portière et s'extirpa à l'extérieur, s'étirant. Il respira longuement, appréciant le soleil matinal qui caressait son visage.
Connor fit quelques pas pour admirer la vue et se tourna vers elle :
"Je suppose qu'on a pas le temps de visiter le château. Il me plaît bien pourtant. Enfin... on trouvera sûrement une nuit propice."
Il retourna s'asseoir près d'elle, elle n'avait pas bougé.
"On est arrivés, ca y est ?" s'enquit-il. Si ça se trouvait, la prison se trouvait en dehors de la ville, ou dans un quartier éloigné. Il faudrait encore se déplacer. Il commençait à fatiguer mais si elle décidait que non, il la suivrait.

_________________
Simplicity, complexity, oh, what a tragedy
Reality, insanity, strange normality
Incredible, untouchable, but just visual
And I want you, just YOU


Dernière édition par Connor Irvine le Mer 10 Mar - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June R. Irvine
    I Wanna Travel the World with YOU...

 I Wanna Travel the World with YOU...
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 48
Pouvoirs : Aquakinésie / Dématérialisation en Eau
Emploi : Aucun
Phrase du jour : Life is Short! Well not for me
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Mer 10 Mar - 19:55


    Ca faisait un moment maintenant que l'on est parti. Je n'ai pas regardé l'heure à laquelle on était partis de Westbury, mais ça faisait maintenant un bon moment. Ils s'étaient relayés bien entendu, elle n'allait pas laisser Connor se taper tout le trajet. Mais pour le moment là c'était lui qui était au volant, moi je regardais par la fenêtre. Les paysages défilaient et ne se ressemblaient pas. Mon front était posé sur la vitre froide et j'en avait bien besoin. J'avais envie d'y aller, et en même temps je le redoutait. Je ne savais pas du tout ce que j'allais y trouver. Puis est ce qu'ils se souviendraient de moi? Faut pas oublier que ce sont des junkies! Puis peut être qu'ils ne sont plus là? Je sais pas …
    On s'était arrêtés trois fois. Pour les besoins les plus urgent … et quelques baisers volés. Je n'avais pas réussi à dormir, j'avais envie de me reposer mais je n'y parvenait pas. Et la présence de Connor sur le siège à côté de moi ne m'aidait pas non plus. Depuis que nous avions décidé de révéler les choses que nous ressentions l'un pour l'autre un gros poids c'était levé de ma poitrine. J'ai moi même mi beaucoup de temps à réaliser que Connor, celui qui m'était rentré dedans lors de notre première rencontre pourrait être plutôt Connor mon petit ami. *déjà l'appeler comme ça me donne des frissons*. Je tourne la tête doucement vers lui et le regarde un sourire aux lèvres. Il ne me regarde pas, il est bien concentré sur la route, et tant mieux. On est bientôt arrivé normalement, du moins d'après les indication que cette jeune femme nous a donné à notre dernier arrêt. Je saisit mes genoux et les ramène sous mon menton me mettant dans une position fœtale. *Qu'est ce qui va ce passer?*
    Puis je vois le panneau « Bienvenue à Edinburgh » en grand et je ressent un grand pincement au cœur. L'air commence à me manquer alors pour ne pas qu'il le remarque j'entrouvre légèrement la vitre de la voiture. Pas grand hein puisqu'il fait plutôt froid dehors. Il se gare juste devant le Château et se pense vers moi pour m'embrasser. Je dois maintenant avoir une tête de zombie et il a toujours envie de m'embrasser? *ne soit pas bête June, tu as toujours une tête de zombie et ça n'a pas l'air de le déranger des masses!* Il sortit de la voiture et j'en fit de même, enfin finalement pas car je sent que j'ai les jambes en coton. C'était comme si un nouveau poids venait se poser sur ma poitrine. Mais sans aucun rapport avec Connor, non … plus lui.

    « Je ne sais pas si le Château est ouvert à cette heure çi » lui dis-je en tournant la tête pour le regardé. Dépeigné mais toujours terriblement sexy. « Non pas tout à fait, ils doivent certainement être au poste de police de Leith. C'est là où on vivait. Mais on devrait y aller à pieds. Une voiture si belle ne ferait pas long feu ailleurs que dans le New Town. »[/size] (N.B. A Edinburgh il y a le New Town (ou est le chateau) le Old Town et Leith, ce dernier est le quartier le plus mal famé. Pour le reste les distances je les connais pas et donc les suivrait pas, on imagine quoi je suis pas un guide touristique d'Edinburgh XD)

    Je me levais en prenant bien mon temps puis une fois mise sur pied je m'étirait et laissait l'air frais pénétrer dans mes poumons. Puis d'un pas décidé je fermais la portière et prit sur la plage arrière mon petit sac de voyage. Mon seul sac de voyage. Je le mit sur les épaules, il était trois fois trop grand et lourd pour mes épaules frêles, mais il m'ancrerait au sol.

    « Allons d'abord voir à la prison » dis-je en tendant ma main vers lui pour qu'il la saisisse. « Sinon on ira voir La Mère Supérieur. Il sait toujours tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Irvine
    You + Me = Cataclysm

You + Me = Cataclysm
avatar

Féminin Nombre de messages : 729
Age : 34
Pouvoirs : Force surnaturelle de vampire, 5 sens plus développés
Emploi : Chasseur de vampires/Etudiant
Phrase du jour : Direction Edinburgh, with June...
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Jeu 11 Mar - 0:18

HS: bah oui je me suis renseigné et je croyais que tu t'y connaissais ! Que t'étais déjà allée là bas et tout ! zut alors lol Bon tachons de pondre une réponse intelligente

Suite du journal de bord de Connor :
"Je sais pas quelle heure il est. Merde, ce que je suis fatigué... Heureusement qu'elle a repris le volant... Je croyais que j'allais sombrer mais non... Je sais pas comment elle fait pour tenir, si elle tient vraiment ! Je lui parle quand je conduis et elle me répond, mais si ça se trouve, elle est en train de dormir et c'est son inconscient qui me répond... qui sait ? Je sais pas non plus si elle a complètement arrêté ou pas. La drogue. Peut être qu'elle se dope. Et alors Connor ? Qu'est ce que tu peux y faire ? N'essaie de régenter sa vie, sinon elle te lâchera. Et tu veux pas ça. Oh non pas du tout..."

C'était si bon de sortir et de se dégourdir les jambes ! Son journal était fourré dans son sac, un vieux cahier d'université, auquel il manquait des pages. Il avait commencé à écrire depuis très peu de temps, le début du voyage en fait. Il avait ressenti l'envie, le besoin, de mettre par écrit ce qu'il vivait et qui était tout bonnement exceptionnel. Pour lui en tout cas. Il s'embarquait pour un voyage vers l'inconnu, comme ça, sur un coup de tête, pour suivre une fille exceptionnelle ! Il fallait qu'il se souvienne de cette période, au cas où on lui retirerait ses souvenirs, une nouvelle fois ! Il ne voulait pas perdre une miette ! De temps en temps, il relisait un passage et souriait devant ses mots, ou parfois jetait des coups d'oeil à June, puis sur son cahier, car elle y revenait très souvent. Il y avait des bribes de phrases, parfois, des mots, souvent des heures, parce qu'il trouvait que le temps passait trop doucement, voire trop vite. Généralement, les minutes s'envolaient quand il se reposait et qu'elle le réveillait pour qu'elle puisse dormir elle aussi !

June ne sortit pas tout de suite de la voiture, elle avait surement besoin de temps avant de s'habituer au mode "debout" !
"Tant pis, on ira plus tard" dit-il d'un air détaché, montrant que cela avait peu d'importance par rapport à leur mission, au cas où elle douterait de sa détermination. *Au cas où elle-même douterait*
Il savait bien qu'elle avait peur mais espérait qu'elle surmonterait ses craintes, car il le fallait !
Il hocha la tête quand elle mentionna le quartier de Leith. Oui, il laisserait la voiture là, ce serait mieux. Voyant qu'elle ne sortait toujours pas mais qu'elle tendait la main vers lui pour qu'il l'aide à sortir, il s'approcha vivement et l'attira à lui.
Elle perdit l'équilibre et tomba dans ses bras (si c'est trop romanesque ou bête, dis le moi^^). Surpris, il la serra fort contre lui, avant de se rendre compte qu'elle s'était remise debout et qu'elle n'avait plus besoin d'aide. Mais elle ne semblait pas avoir envie de le laisser partir, elle non plus. Un frisson de plaisir le parcourut et il déposa ses lèvres sur les siennes, savourant ce baiser, ennivrant. Il rompit le baiser pour lui souffler au creux de l'oreille :

"D'accord, on va où tu veux. Par contre, si tu pouvais éclairer ma lanterne, c'est qui la mère supérieure ?" Dans son imagination, il voyait une chef nonne, une mère supérieure quoi, mais il ne savait pas pourquoi, ca ne collait pas avec le genre de mots qui pouvait sortir de la jolie bouche de June. Non vraiment pas.

_________________
Simplicity, complexity, oh, what a tragedy
Reality, insanity, strange normality
Incredible, untouchable, but just visual
And I want you, just YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June R. Irvine
    I Wanna Travel the World with YOU...

 I Wanna Travel the World with YOU...
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 48
Pouvoirs : Aquakinésie / Dématérialisation en Eau
Emploi : Aucun
Phrase du jour : Life is Short! Well not for me
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Sam 17 Avr - 1:48


    L'air d'Edinburgh, cet air si frais et à la fois pollué par tant de souvenirs … qu'ils soient bons ou mauvais... Connor avait l'air d'aimer la ville, ou du moins le Château pour le moment, je suppose qu'il imaginait qu'il était hanté. Mais pas de bol pour lui ça n'était pas le cas. Enfin du moins pas par les créatures qu'il peut penser y croiser. Mais par une bande de Junkie oui. J'y était souvent allée traîner avec les gars quand on n'avait plus envie de rester enfermé dans notre appartement miteux. Il nous était pourtant bien arrivé de croiser des gens, mais comme à l'époque je ne savais pas ce qu'était un démon ou un vampire peut être qu'en définitive s'en était. Je ne sais pas, on faisait vraiment pitié à voir et personne n'aurait jamais remarqué notre mort … a part peut être Mère Supérieure? … on aurait fait de bonnes victimes sinon. Enfin … laissons le passé là où il doit être … Je lui disait qu'a cette heure là le château était fermé. Mais je savais comment y pénétrer sans clef. Avec Spud on avait beaucoup fait ça, mais juste tout les deux parce que les trois autres se seraient moqués de nous. Spud et moi on aimait bien cet endroit, il était calme et frais, le meilleur endroit pour entamer une descente. Et dieu sait si dans ces moment là nous avions besoin de tout ça. J'en frissonne rien qu'a y penser et soudain vient à moi l'image d'une cuiller, une bougie. Un petit morceau de coton et d'une jolie seringue. Je me secouait la tête. Je n'était pas sevrée et en définitive revenir ici n'allait pas aider. *Ecoute toi June, tu ne sais même plus ce que tu dis à répéter en définitive à tout bout de champ. Ne te voile pas la face, tu veux un fix, tu le sais, je le sais et même lui le sait* Connor le savait? Peut être. Mais cette fichue de poudre blanche finirait par me rendre folle un de ces jours.

    Il me tendit sa main que je saisis et m'attira vers lui, seulement je ne m'y attendais pas vraiment et mes jambes étaient toujours en coton. Je tombais donc dans ses bras et me mit à rougir fortement. Je passais pour qui moi? *Même pas capable de te mettre sur pieds … c'est bien beau ça!* Comme pour effacer mes dilemmes intérieurs il déposa un doux baiser sur mes lèvres que je prit plaisir à prolonger.

    « Bien je ne sais pas si la prison est ouverte à cette heure çi non plus! » dis-je doucement toujours enlacée contre lui. Quand il me demanda qui était cette mère supérieurs je ne put m'empêcher de rire aux éclats. *Ca te fait peur être rire toi mais pas lui, il ne sait pas qui c'est!* « C'est, enfin était notre fournisseur officiel. Si on devait avoir un roi un président ou un truc dans ce goût, ça serait certainement lui. » je souris « la plupart d'entre nous ne connaissent même pas son vrai nom mais seul le fait de dire « Mère Supérieure » aux bonne personnes veut tout dire ».

    Et voilà que je me mettait à parler à nouveau comme une junkie. « nous », « bonnes personnes » … *Est ce que tu t'en sortira un jour?* Je lâche un soupir accompagnant ma dernière pensée.

    Puis soudain je fût prise d'une question qui me glaça sur place. Est ce qu'il me reconnaitra? Je me posais maintenant pein de questions et alors que nous marchions en direction de Leith je reconnais ces rues que j'avais autrefois foulées. Ces rues qui étaient sâles, sentaient le vomi et l'urine. C'était mon monde, et soudain je fut prise d'une terrible envie de le faire un fix. Tout ces souvenirs étaient vifs dans ma mémoire. Mais je m'étais promis de tenir, je m'étais promis de ne pas rechuter. Pour Connor ... pour MOI.

    A un coin de rue un homme était allongé dans un carton presque nu et à en juger par son état il était bien shooté. Quand il me vit il se mot à hurler mon prénom. Je m'approchais de lui doucement et je sentais que Connor me suivait même s'il était plus hésitant.

    « Juniiiiiiiiiiiiiiie, June Irvine! C'est bien toi ma petite! » dit il en me voyant m'approcher. Je lui sourit, il s'agissait de mon vieux pote Mikey Forrester. Je lui sourit et remarqua tout de suite que vu l'état de ses pupilles plus grosses qu'une tête d'épingle il avait du s'en taper de la bonne came. Et c'était signe de Mère Supérieure ça.

    « Qu'est ce que tu deviens ma petite June, depuis le temps, ça fait une plombe que je t'ai pas vu! » je lui souris et lui répondit doucement « Oh tu sais Mikey, je suis allée ici et là, un peu partout » il me sourit « Ah c'est bien ça ma p'tite June, j'espère que t'auras plus de chance que ton vieux Mike, finir dans les rues je te jure! » un frisson s'empara de moi. Mikey , Mike Forrester n'avait jamais été un mauvais gars et ça me faisait mal au coeur de le voir ainsi. « T'en fait pas Mike! » je m'assis à côté de lui « t'en fais pas » Connor me regardais un peu étonné. « Dis moi Mike, Mère Supérieure y crèche où? » Il soupira et cracha au sol. « La porte juste là ma p'tite j'ai une place de choix. Il me fait crédit tu sais et je ... » il ne termina pas sa phrase car il venait de s'évanouir. Je ne m'inquiétait pas. Il était mieux ici qu'à l'hosto, on le jugerait bien moins ici que là bas, et je savais de quoi je parlais. Doucement je prit tout ce que j'avais dans mes poches et les mit dans mon petit sac. Je retirai ma veste de jean et la posais doucement sur Mikey afin qu'il ne prenne pas froid avant de me relever et me tourner vers Connor.

    « Viens on va voir Mère Supérieure. » Je lui prit la main et on monta les escaliers qui menaient à un appart à l'origine miteux qu'Ali, la copine de Mère Supérieure, avait du relooker à son gout. D'ailleurs c'est sur elle que je tombais. Elle me regarda doucement puis me prit dans ses bras sans rien dire. Quand elle se détacha de moi elle posa ses yeux sur Connor avec un regard vide puis je n'eut que le temps de sentir sa main claquer sur ma joue et cette dernière chauffer doucement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Irvine
    You + Me = Cataclysm

You + Me = Cataclysm
avatar

Féminin Nombre de messages : 729
Age : 34
Pouvoirs : Force surnaturelle de vampire, 5 sens plus développés
Emploi : Chasseur de vampires/Etudiant
Phrase du jour : Direction Edinburgh, with June...
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Mar 20 Avr - 20:57

Extrait du journal de Connor :
"...C'est marrant comme mes préoccupations ont totalement changé. Avant tout ce que je ressentais en étant à Westbury tournait autour d'Angel, mon père, sa réaction, les réactions des autres, est ce que je m'intégrerais parmi eux ? Et Buffy, l'un des amours d'Angel ? Et les coéquipiers d'Angel, Illyria, Gunn ? Et maintenant.. je me suis embarqué pour une aventure qui me dépasse, je la suis juste parce qu'elle le veut, juste parce qu'elle en a besoin pour aller mieux... Et tu peux comprendre ce besoin de retour aux racines, pour évoluer, y a que ça de vrai. Même si ca fait mal, et qu'on a peur, et que les mots se bousculent, et que les émotions se mélangent et nous font dire des choses qu'on regrettera... Il faut le faire. Elle l'a décidé, je l'ai aidé à mettre cette décision en pratique... et nous voici proche du but. J'ai pas trop le sentiment d'être en dehors de toute cette histoire mais plutôt acteur, plus témoin qu'actif, mais je la soutiendrais et interviendrais si ça va trop loin. C'est son monde, mais j'ai pas trop confiance dans les "junkies". Je suis où il faut et quand il faut. Pour une fois, je me sens bien. A ma place. En Ecosse. C'est dingue non ?"

***
June lui expliqua ce qu'était une Mère Supérieur et il eut à la fois envie de sourire et de froncer les sourcils. Tout ça ne sonnait pas très... sécurisant, mais c'était son monde, son milieu, elle avait grandi ici. *Drôle d'endroit pour se construire* pensa t-il puis il se rappela que lui avait grandi dans un monde démoniaque. Encore un autre point commun. *Si on admet que les Junkies sont des sortes de démons, bien sûr... Et si on se rappelle qu'elle même est un démon.* Il avait tendance à oublier ce détail en fait. Tendance à le reléguer dans la catégorie des "choses qu'on sait mais auxquelles on a pas envie de penser."
Soudain, alors qu'ils marchaient tranquillement dans les rues désertes de l'Edimbourg des pauvres et des reclus, un SDF se mit à hurler le nom de June. Connor ne l'avait même pas vu, allongé dans un carton sale et se mêlant au décor, comme un caméléon. Il sortit vivement son couteau, se rappelant avec effroi l'épisode de la station service, et se demandant comment ils allaient faire pour le repousser, sans essence, quand June se précipita vers lui en l'appelant par son prénom.
*Ahhh ils se connaissent ?!*
Ils avaient de l'air de bien se connaître et meme de s'apprécier. Connor se tint derrière June, ne voulant pas intervenir dans l'échange. June se débrouillait bien sans lui. Il eut pitié de l'état dans lequel se trouvait le SDf, Mikey. Il les renseigna sur l'endroit où se trouvait Mère Supérieure puis tomba dans les pommes. Suivant le geste de June de "reborder" Mikey, il fourra lui aussi quelques billets dans la poche de Mikey. Il savait bien à quoi servirait cet argent bientôt mais le crédit de Mère Supérieure ne devait pas être une situation très agréable. June surprit son geste et ils se sourirent. Puis ils grimpèrent les escaliers.
Ils tombèrent sur une femme, qui, après les avoir regardé d'un air sans expression, gifla June. Connor d'un bond attrapa la femme par le col et la plaqua contre un mur.

"Ne levez plus la main sur elle, vous m'entendez ?"

_________________
Simplicity, complexity, oh, what a tragedy
Reality, insanity, strange normality
Incredible, untouchable, but just visual
And I want you, just YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June R. Irvine
    I Wanna Travel the World with YOU...

 I Wanna Travel the World with YOU...
avatar

Féminin Nombre de messages : 271
Age : 48
Pouvoirs : Aquakinésie / Dématérialisation en Eau
Emploi : Aucun
Phrase du jour : Life is Short! Well not for me
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Mer 28 Avr - 4:52

De plus je me suis éclatée à reprendre les persos d'Irvine Welsh et arranger à ma sauce. Désolée à lui, je me sent à la fois minable et dieu XD

Je sentait encore distinctement les doigts d'Ali sur ma joue. Même quelques secondes après qu'elle n'ait été donnée. Je la regardais sans comprendre. La bouche ouverte, je ne savais pas que faire. Mais Connor eut une vivacité qui me surprit, d'un bond il l'attrappa par le col de son Tshirt et la colla contre le mur le plus proche. J'entendais Ali terrorisée qui respirait lourdement en le regardant. Connor lui hurla de ne pas lever la main sur moi. Je repris mes esprits et posa ma main sur son épaule pour le calmer et puis retirer ces gouttes de sueur qui perlaient sur son front à cause du stress et de la rapidité de sa réaction.

« Ali? » demandais-je a l'intéressée avec une voix un peu sèche. « C'était pour quoi? » Je fis signe à Connor de la lâcher ce qu'il ne fit pas tout de suite mais au bout de quelques secondes. Ali se massait le cou. On voyait nettement sur son cou la marque que l'empoignade avait laissé. Pas la main de Connor, mais la marque du col. « Alyson!? » repris-je alors qu'elle ne me répondait pas!

Dans une autre pièce de l'appartement j'entendis un bébé se mettre à pleurer. Je la regardais et elle baissait les yeux sur ses pieds l'air piteux. « Ne disparaît plus aussi longtemps pétasse! » me dit elle avant de se diriger vers la pièce voisine dans laquelle se trouvait un berceau. Une petite fille âgée de pas plus d'un an se tenait debout. C'était elle qui pleurait. Je savais qu'elle ne pensait pas mal, c'était comme ça entre nous, j'étais une pétasse et elle une grognasse alors je posais ma main sur l'épaule de Connor et profita du temps qu'Alyson mit à prendre l'enfant pour chuchoter à Connor « T'inquiètes pas on s'appelle comme ça entre nous » à l'attention du « pétasse » qui -je l'avais remarqué- l'avais crispé.

« Ali, ce mioche il est à qui? » demandais-je en le désignant du menton. « A Mère Supérieure? » elle hocha de la tête avant de prendre la petite et me la montrer « Elle s'appelle Dawn, c'est mon bébé Dawn » je sourit brièvement à la petite qui se remit à pleurer. Aly soupira puis s'assit sur le canapé pour lui donner à manger. Elle la nourrissait encore au sein. Une fois le bébé correctement installé elle nous fit signe de nous asseoir nous aussi. Connor s'assit sur le seul fauteuil de la pièce et doucement je me posais sur sa cuisse laissant mes cheveux lui caresser le cou. Ali le regarda avec suspicion et dit « C'est qui lui? Ton nouveau mec? » je me sentis gênée, les seuls mecs avec qui Ali m'avait vue étaient tous des toxicomanes à la manque, avec les pupilles explosées alors voir maintenant Connor faisait bizarre.

« T'étais ou pétasse? » demanda t'elle a nouveau. « J'étais partie près de Londres grognasse! Et je n'ai pas de comptes à te rendre. Je n'ai pas de dettes et je suis clean » *Enfin presque mais elle n'a pas besoin de le savoir.* « Beh t'en as de la chance! » elle désigna le bébé « Moi j'ai voulu arrêter pour elle … mais tu sais comment c'est ma pétasse » je soupirai oui je savais ce que c'était! « Mère Supérieure n'est pas là mais il ne va pas tarder! » je regardais Connor alors qu'elle ajoutait « Vous n'avez qu'a rester en l'attendant, je vais vous cuisiner un petit truc! » Je ne savais pas si Connor avait saisi le sens de ce qu'Ali disait, il n'était pas drogué dieu soit loué! Mais je pris la mouche. « Ali, je t'ai dit que j'étais clean! Et Connor ne consomme pas! » elle soupira puis dit « Oui mais je te connais pétasse, je sais que t'en as envie » *Même elle le sait June que t'en meure d'envie, mais tu ne dois pas, tu m'entends! TU NE DOIS PAS!* Je serrais la main de Connor puis pour changer de sujet je lui demandais « Ils sont où tout le monde? » elle remit son Tshirt convenablement et alla reposer à nouveau le Bébé Dawn dans son berceau mais elle pleurait toujours seulement Ali n'allait rien faire pour elle. « Hé bien, Tommy est mort! Le HIV, quelle saleté! Une vraie saloperie! » elle cracha par la fenêtre ouverte. J'ouvris grand la bouche et serais un peu plus la main de Connor. « To … Tommy est mort? Et Lizzie, comment elle va? » Je comprenait maintenant la gifle. J'avais laissé Lizzie et Ali surmonter la mort de Tommy toute seules. Tommy était le seul de la bande qui était clean, du moins au début, parce que quand Lizzie l'a quitté il a commencé direct à l'héro. Et il est devenu encore plus dépendant que nous tous réunit, et c'est pas peu dire. Je posais ma tête sur le front de Connor, sentir son souffle sur mon cou était apaisant. Une larme roula sur ma joue et je ne la sécha pas. Après un long silence je dis doucement « Ali, est ce que tu sais ce qu'ils sont devenus? Vous êtes allés les voir? » Bien sur elle savait que je parlais d'eux, mes Pères créateurs … Spud, Sick Boy, Begbie et Renton … j'étais scotchée à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Irvine
    You + Me = Cataclysm

You + Me = Cataclysm
avatar

Féminin Nombre de messages : 729
Age : 34
Pouvoirs : Force surnaturelle de vampire, 5 sens plus développés
Emploi : Chasseur de vampires/Etudiant
Phrase du jour : Direction Edinburgh, with June...
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   Mer 28 Avr - 16:48

Edité avec rajout d'accents
Connor tenait fermement la femme par le col, décidé à ne pas lâcher cette folle. Folle oui, pour avoir frappé June sans raison, dès son arrivee ! Enfin sans raison, il devait bien en avoir une, on ne gifle pas les gens parce qu'on est content de les voir ! Les drogués avaient beau s'envoyer des shoots, quand même la plupart du temps ils se comportaient normalement. Qu'avait fait June pour que la femme réagisse ainsi ? Cela n'annonçait rien de bon. Connor déglutit et aurait bien aimé tourner la tete vers June, pour lire sur son visage la possible vérité : avait-elle réellement mal agi ? Mais il ne pouvait pas. Il était occupé à tenir l'autre : il devait sûrement lui faire mal, à l'enserrer ainsi mais Connor etait énervé. La main de June sur son epaule lui fit reprendre ses esprits ; il décolla peu a peu la femme du mur et la posa a terre. Il n'était pas calme, il attendait de voir ce qu'elle trouverait à dire pour se justifier. *Ce qu'elles trouveraient a dire* rectifia t-il. June aussi était fautive de ne pas lui avoir dit ce qui se passerait quand elle reverrait sa "famille". Elle lui avait dit que ce serait douloureux, mais... il etait loin d'imaginer une telle situation !
Malgré les questions insistantes de June, la dénommee Ali, Alyson, ne répondit pas et on entendit soudain un bébé pleurer au loin. La femme parut gênée, Connor ne comprit pas pourquoi : elle avait donc un enfant et alors ? La phrase suivante, adressée forcement à June *pétasse est un mot féminin à ce que je sais* ne lui plut pas : non, on ne devait pas l'appeler ainsi ! Il avait, à son grand desarroi, adopté un comportement tres protecteur envers elle, alors que visiblement elle avait vécu seule et s'était débrouillée comme elle pouvait seule pendant très longtemps. Il ne devait pas la défendre ainsi, elle le prendrait mal mais il ne pouvait s'en empêcher. C'était plus fort que lui. June avait remarqué sa moue fâchée et lui apprit qu'elles s'appelaient comme ça entre elles. *Génial !* pensa t-il, ironique.
Ils l'avaient suivie dans une espèce de chambre-salon, où se trouvait le bébé qu'on avait entendu pleurer.

Ali elle leur indiqua de s'asseoir. Ce n'était pas vraiment une offre : il n'y avait qu'un seul fauteuil de disponible, aussi Connor consulta June du regard et s'assit. Elle vint s'asseoir sur ses genoux et il entoura sa taille de son bras. Ce qui signifiait pour Ali "Je la protege, alors tu dégages !" Très protecteur. Trop ?

« C'est qui lui? Ton nouveau mec? »
C'était plus une constatation qu'une question : Connor s'était décidé à ignorer la femme de toute façon.

Le dialogue entre elles qui s'en suivit fut peu clair : il avait raté plein d'episodes, pour ne pas dire la série entiere et il rattrapait quelques bouts de ci de la, histoire de pouvoir intervenir un peu plus intelligemment la prochaine fois. Il y eut une allusion à la dépendance de June, bien que celle ci démente férocement la "grognasse".
Les nouvelles de la famille n'étaient pas vraiment bonnes : morts ou partis, le refrain était le même et June n'appréciait pas la chanson. En fait, une larme glissa au rythme du dernier couplet et Connor la serra un peu plus contre lui. La presence d'Ali l'empêchait de tenter de la consoler.

La fatidique question tomba : Connor savait que June ne pourrait résister a l'envie de la poser. Et voila, le silence tombait et la femme ne répondait pas tout de suite. Connor sentit sa raison s'envoler. Merde, ils avaient fait tout ce chemin, June avait surmonté sa peur et même une gifle mal placée pour finalement tomber sur un silence !
Seule la présence de June l'empêcha de se lever et d'aller la secouer, au risque de faire peur à la petite, il se contenta de lâcher d'un ton peu engageant :

"Ca vous dirait de cracher le morceau ? On a traversé l'Angleterre pour les revoir, pour savoir s'ils vont bien, parce que ça lui importe, vous savez, plus que vous ne pourrez le penser. Elle veut les retrouver, elle s'est déplacée exprès pour vous revoir, parce qu'elle se soucie de vous, alors vous ferez mieux de parler, Ali."

_________________
Simplicity, complexity, oh, what a tragedy
Reality, insanity, strange normality
Incredible, untouchable, but just visual
And I want you, just YOU


Dernière édition par Connor Irvine le Mer 28 Avr - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shut up and drive [J&C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shut up and drive [J&C]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [manga] Blazer Drive
» "transberry juice" & "faux wheel drive"
» [SOFT] ANDRODRIVE : Hypermarche Auchan Drive en ligne [Gratuit]
» [ANIME] Real Drive
» Problême Opti-drive / Optidrive / Opti / Marche arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell Of Westbury :: || Into the Past|| :: Into the past-
Sauter vers: