The Hell Of Westbury


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]

Aller en bas 
AuteurMessage
Willow Rosenberg
Powerful Witch
Powerful Witch
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 31
Pouvoirs : Sorcellerie en toute forme
Phrase du jour : It's Impossible - Only if you believe so
Date d'inscription : 12/04/2010

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Mer 5 Mai - 23:43

Assise sur une tombe, les jambes se balançant sur l'air d'une musique qui ne passait que dans sa tête, Willow Rosenberg ne semblait pas le moins du monde choquée par le fait de se retrouvé dans un cimetière. En quel honneur ? Simplement par le fait que, depuis quelques temps, elle y passait ses nuits. La roucine, qui semblait si fragile et angélique, était loin d’être si fragile qu’elle en donnait l’air. Avant dans un passé très lointain elle avait été cette fille fragile. Mais c’était il y a bien longtemps que ca avait changé. Elle avait tué, avait cherché la rédemption et avait fini par activer les tueuses. De ce fait, fréquenter des lieux "glauques", pour la plupart des personnes, était devenue une routine infernale, pour Willow. La roucine était occupée à grignoter des M&M's, observant, d'un air las, les environs. Elle n'était pas venue seule. Faith trainait quelque part dans le cimetière à la recherche d’un vampire pour tuer. Willow finit par prendre un livre de magie en dehors de son sac. Et si on s’informait un peu plus, pendant que Faith cherche des punching ball ? Oui, bonne idée Will’. Va donc t’intéresser à Lucifer… Celui que les méchants voulaient à tout prix libérer. Fallait manquer plusieurs casses pour vouloir libérer un ange déchu. Dans peu de temps il faudrait qu’elle commence à s’intéresser à la Bible, si ca continuait ainsi. Elle terminait son paquet de M&M’s lorsqu’elle voyait que Faith s’approchait d’elle. Fini la chasse ? Et oui, Faith voulait retrouver Angel. Ca lui faisait encore bizarre. Après tellement de temps : Faith & Angel ? Qui l’aurai cru ? Mais bon, elle n’avait pas envie de penser à des histoires d’amour. Elle ne savait toujours pas ou elle en était. Elle avait quitté Kennedy malgré qu’elle avait peut-être encore des sentiments envers elle. Will’ ne savait tout simplement plus ou elle en était. Faith et elle marchait jusqu’au manoir. Mais n’ayant pas vraiment envie d’aller se plonger dans la littérature biblique ou de se parler avec Kennedy, Willow décidait de faire en tour en ville. Rentrant finalement dans une boîte de nuit, elle s’accouda doucement au bar. Elle n’avait pas vraiment envie de danser, ni de boire et encore moins de faire des rencontres. Mais alors pourquoi est-ce qu’elle se trouvait là ? Ah bonne question… Surement parce que les magasins étaient fermés et qu’elle ne voulait pas encore rentré chez elle. Puis une boîte de nuit est toujours mieux qu’un bar remplit d’hommes à la recherche d’une fille facile. Au moins ici, on pouvait s’asseoir et écouter la musique sans devoir faire attention qu’on commence à vous tripoter de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Osbourne
Hopelessly Romantic
Hopelessly Romantic
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 32
Pouvoirs : Loup Garou
Emploi : Musicien
Phrase du jour : Dark side of the moon !
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Santé:
90/100  (90/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Mar 11 Mai - 2:22

Une fois de plus, Oz avait reçu un message de Buffy, afin qu'il vienne aider toute la petite bande à combattre le mal. Mais depuis son arrivée, tout le monde avait été trop occupé pour lui expliquer un peu en quoi il pouvait se rendre utile. Il avait donc passé la plupart de son temps à retrouver un appartement, à s'y installer, et à bouquiner des tonnes de livres sur les forces du mal. C'était quelque chose qu'il avait gardé de l'époque du lycée: il avait toujours été un très bon élève et avait toujours adoré lire tout ce qui lui tombait sous la main. Par Willow, il avait eu un intérêt grandissant pour la magie et l'avait exploité au maximum. Il ne la pratiquait pas, mais avait recherché pendant des années une manière de se soigner et de s'empêcher de se transformer en loup garoup. Pendant longtemps, cela lui avait rendu la vie impossible et il avait cherché par tous les moyens un remède, sinon une manière de se contrôler. Il l'avait maintenant trouvée depuis longtemps, et tout allait mieux dans sa vie. Il avait apprit à garder son instinct et ses sens développés, mais sans avoir à se lâcher tout en mettant les autres en danger. Il avait également gardé son goût prononcé pour le monde de la nuit, et surtout pour la musique. Il passait donc la plupart de ses soirées ans les clubs et les boîtes de nuit, discutant à droite à gauche avec les gens du bar. Il savait que Willow était en ville, mais n'avait pas encore eut le courage de l'appeller pour la voir. Cela faisait trop longtemps, et il ne savait plus ce qu'elle était devenu. Il avait peur de n'être plus qu'un vague souvenirs pour elle, même si pour lui, il ne s'était pas écoulé une seule journnée sans qu'il ne pense à elle.

Oz était donc de sortie, comme à son habitude, une bière à la main, accoudé au bar. Il balançait sa tête au rythme de la musique, lorsqu'il sentit une odeur qui lui était familière. Pleine lune ou pas, son odorat restait développé, et il avait apprit à le maîtriser. Mais cette odeur...c'était une odeur qui faisait battre son coeur à 200 à l'heure, quelque chose qu'il ne voulait pas contrôler, et qu'il n'avait jamais pu oublier. Willow. Il en était sur, ce ne pouvait être qu'elle. Ses sens étaient en éveil, et ses yeux allèrent rapidement d'un bout à l'autre de la pièce: elle était là, il le sentait...mais où? Il tourna la tête vers le bar, et une personne se décala, laissant apparaître celle qui avait été et resterait toujours le plus grand amour de sa vie.

Il s'avança vers elle sans trop réfléchir, et lança le plus naturellement du monde, comme s'il ne l'avait pas vu que depuis quelques heures:


- Hey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow Rosenberg
Powerful Witch
Powerful Witch
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 31
Pouvoirs : Sorcellerie en toute forme
Phrase du jour : It's Impossible - Only if you believe so
Date d'inscription : 12/04/2010

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Mar 11 Mai - 16:28

    Accoudé au bar, Will’ fut surprit de voir apparaitre Oz tout à coup à ses côtés. Elle le regardait surprit et avait l’impression de retourner dans le passé, de revenir cette fille timide qui ne savait plus quoi dire quand il s’agissait d’un mec. Finalement, après des longues minutes de silence, elle finit par retrouver sa voix.

    -Oz ! Mais qu’est-ce que tu fais ici ?

    Heureuse de le revoir ? Oui, Willow ne pouvait pas le nier. A vrai dire, il lui avait vraiment fait du mal en partant. Mais les choses avaient changés. Elle avait rencontré Tara et lorsque cette dernière était morte, elle avait presque créé une apocalypse. Puis fit Kennedy et maintenant il n’y avait plus personne. A vrai dire, Willow n’avait aucune idée ou elle en était. Depuis leur défaite au Colorado, elle s’était rendu compte que le bien ne gagne pas toujours. Et ca avait été un choque de se réaliser ca. Prenant son verre dans sa main, elle observait Oz. Il avait peu changé. Toujours le même, même style de vêtements, même allure. Alors que Willow, elle changeait souvent de coiffure depuis qu’elle avait quitté le lycée.

    -Qu’est-ce que tu deviens ?

    Question surement très stupide, mais elle ne savait pas trop quoi lui dire. Elle n’avait pas vraiment envie de parler de monstres, de vampires ou de démons. Et elle n’avait pas envie de parler d’Alex ou encore de Faith et de Buffy. Et encore moins de ses relations amoureuses. Ainsi elle lançait la conversation dans la direction de la musique. Une chose qui passionnait Oz depuis toujours, mais qui pour Willow restait un grand mystère. Même après être sorti avec le musicien, tous les mots qui sortait droit du dictionnaire de la musique restait un grand mystère pour elle.

    -Tu joues toujours ?

    Jouant avec son verre, elle cherchait dans sa mémoire un sujet convenable. Elle le regardait, il semblait avoir trouvé un équilibre en lui. Elle le remarquait, elle pouvait le sentir. Il avait finalement su contrôler la bête qui était en lui ?

    -A ce que je ressens tu as enfin trouvé ce que tu cherchais. Contrôler le loup…. Je suis contente pour toi. C’est ce que tu avais toujours voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Osbourne
Hopelessly Romantic
Hopelessly Romantic
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 32
Pouvoirs : Loup Garou
Emploi : Musicien
Phrase du jour : Dark side of the moon !
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Santé:
90/100  (90/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Jeu 13 Mai - 16:08

Entendre sa voix après tant de temps, c'était un peu comme sortir d'un très long sommeil ou tout n'avait été que rêve et souvenirs mélangés. Mais elle se tenait bien là, devant lui, et tout semblait doucement revenir à sa place. Il était surpris de voir à quel point elle était exactement comme dans ses souvenirs. Elle avait changé bien sur, et avait évoluer, grandit, mais elle restait la Willow qu'il avait toujours eu l'impression de connaître. Dès la première fois qu'il l'avait vue, il avait eu cette étrange sensation de la connaître par coeur. Et c'était cette même sensation qu'il retrouvait ici: sous une apparence beaucoup plus femme qu'au lycée, ses yeux reflétaient la personne qu'il avait connu. Oz était perdu dans le moment, et avait l'impression que tout autour d'eux avait disparu. Il n'y avait plus de musique dans sa tête, plus de brouhaha de discussions, plus de bruits de verres, juste Willow. Il s'efforça tout de même de ne pas rester planté là comme le dernier des autistes, mais ne su trop quoi répondre à ce qu'il était devenu. Il n'était au fond pas devenu grand chose: il avait continué sa musique et trouvait des groupes selon les villes ou il allait, mais il vivait beaucoup sur l'argent de sa famille et n'avait pas fait de grandes choses que ce soit au niveau travail ou études. Pour ainsi dire, il était resté plus ou moins le même: il voyageait, jouait de la guitare, bossait des fois dans des pubs, des bars, restait tranquillement chez lui, puis reprenait la route. Sans doute à la recherche de quelque chose qui lui donnerait envie de rester sur place et de faire sa vie. Mais pour l'instant, il ne l'avait pas trouvé. Il cherchait toujours ce petit truc en plus, cette sensation de bonheur ultime ou de plénitude qu'il n'avait plus retrouvé une seule fois depuis Sunnydale. C'était peut-être triste, mais pour Oz, cela était devenu sa normalité. Cela ne le rendait pas triste en soit, c'était juste un état qui était devenu naturel pour lui: juste errer, aller là ou le vent le mène, passer doucement à travers la vie, rester en solitaire. Sa musique, ses livres, son van, au fond que demander de plus?

- J'ai eu un message de Buffy, je suis ici depuis quelques semaines.... Je joue toujours oui...même si je n'ai pas encore trop exploré les bars du coin pour trouver un endroit ou jouer ici...

Les mots qui sortaient de sa bouche semblaient étranges pour Oz, c'était une discussion banale, surtout après toutes ces années, mais que pouvaient ils se dire? Il n'allait pas lui demander comment se passaient ses amours, c'était trop brusque, même si c'était au fond la seule chose qu'il avait envie de lui demander dans l'immédiat. Les deux étaient nerveux, il le sentait, mais il n'avait jamais su gérer ce genre de choses et pour Oz, être nerveux, c'était avoir l'air tout à fait zen vu de l'extérieur. Elle lui dit qu'elle sentait qu'il avait apprit à se contrôler, et il était content que cela puisse se voir. Elle avait du devenir une grande sorcière, si elle en était arrivé au stade ou elle pouvait sentir les gens... il était fier de ce qu'elle était devenue, elle semblait épanouie....

- Ca m'a prit du temps mais j'ai réussi à tout maîtriser...je regrette juste de ne pas avoir été capable de le faire plus tôt...mais et toi que deviens tu...?

Il faisait évidemment référence à toutes les choses qui s'étaient produites dans le passé. Avoir tenté de tuer Tara, sa capture, ou même le fait d'avoir trompé Willow avec un autre loup garou...tout ça étaient des choses qui l'avaient rongé pendant beaucoup de temps. Il s'en voulait terriblement d'avoir fait vivre autant de choses à la seule fille qu'il ai jamais aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow Rosenberg
Powerful Witch
Powerful Witch
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 31
Pouvoirs : Sorcellerie en toute forme
Phrase du jour : It's Impossible - Only if you believe so
Date d'inscription : 12/04/2010

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Jeu 13 Mai - 19:53

    Buffy… Elle ne l’avait pas vraiment revue ni parlé depuis longtemps. Leur relation s’était fortement rompu lorsque Buffy est partie vivre à Los Angeles, qu’elle s’était marié et puis le changement de Dawn vers le mal, n’avait fait qu’éloigner Buffy encore plus du scooby-gang. Elle semblait préféré le jouer au solitaire.

    -Tu as.. encore beaucoup de contact avec elle ?

    Une légère touche de jalousie envahissait Willow pendant un court instant. C’était vraiment dommage que Buffy et elle s’étaient tellement éloignés. Surtout qu’elles avaient vécus tellement de choses ensemble. Posant son regard sur Oz, elle ne put s’empêcher de repenser à tout ses souvenirs d’elle et lui au lycée. Qu’est-ce qu’il avait pu la rendre heureuse. Et pourtant elle l’avait trahis avec Alex, mais il avait réussit à lui pardonner, tout comme elle avait su effacer le passage de lui et Veruka. Mais tout cela était si loin à présent. Willow avait demandé ce qu’il devenait mais il ne répondait pas vraiment. Parlant de musique, c’était un sujet qui ne pouvait pas vraiment durer longtemps.

    -J’aimerais bien te voir jouer à nouveau… Ca fait longtemps.

    Une grande sorcière ? Oui, elle l’était devenue, mais elle n’était pas fière de tout ce qu’elle avait fait. Elle se demandait un court instant si Oz le savait. Si il était au courant qu’elle avait tué un homme et qu’elle avait presque fait une apocalypse. Est-ce que Buffy lui en aurait parler ? Non… surement pas… Quoi qu’elle ne pouvait bien sure pas en entre très sure. La question d’Oz fit sourire légèrement Willow. Qu’est-ce qu’elle devenait ?

    -Rien de bien spécial. La sorcellerie, les potentielles à entrainer et fouiller dans des vieux livres… La vieille époque quoi.

    Malgré le fait que Will’ avait fait beaucoup de chemin, elle ne pouvait pas vraiment répondre à la question d’Oz. Qu’est-ce qu’elle était devenue à part une puissante sorcière dangereuse ? Rien. Tournant son regard vers Oz, elle se demandait soudainement si il avait quelqu’un dans sa vie, mais elle ne trouvait pas trouver le courage de le lui demander. Oz avait toujours été difficile à cerner, silencieux et calme de l’extérieure alors qu’au fond de lui, il pouvait être un volcan en pleine éruption. Cela n’avait pas changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Osbourne
Hopelessly Romantic
Hopelessly Romantic
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 32
Pouvoirs : Loup Garou
Emploi : Musicien
Phrase du jour : Dark side of the moon !
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Santé:
90/100  (90/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Jeu 20 Mai - 18:34

Elle lui demanda s'il avait encore beaucoup de contacts avec Buffy. La réponse était que non, pas vraiment, elle l'avait juste appelé pour proposer de se retrouver comme au bon vieux temps, avec un contexte...comme au bon vieux temps. Oz s'ennuyait dans sa petite vie d'être humain "normal" et était toujours nostalgique du temps passé. Il avait donc encore une fois sauté sur l'occasion surtout lorsqu'il avait cru comprendre que Willow serait au rendez-vous. Pour lui, c'était un peu une réunion d'ancien élèves, mais façon Buffy: avec des démons en invités surprise. Willow lui disait qu'elle aurait aimé le revoir jouer, et il se rappelait des nombreux concerts ou il jouait avec le sourire aux lèvres, pouvant apercevoir sa petite amie à l'autre bout de la salle...des moments magiques. Il l'écoutait parler de sorcellerie, et tout autour semblait de plus en plus flou, comme s'il était dans un film et qu'il ne voyait plus qu'elle, et que quoiqu'elle dise il trouverait cela merveilleux, fascinant, exaltant.... mais honnêtement, une seule chose lui trottait dans la tête: Est ce qu'elle sort avec quelqu'un? Est-ce qu'elle sort avec quelqu'un? Est-ce qu'elle sort avec...

- Est ce que tu sors avec quelqu'un?

Bon, voilà, c'était sortit tout seul. Oz, typiquement. Il allait droit au but, même sans vraiment s'en rendre compte. C'était une des raisons pour laquelle il était apprécié mais c'était aussi une des raisons qui le rendait bizarre aux yeux des autres. Il se rendit rapidement compte qu'il avait dit ça à voix haute, et vit à la tête de Willow qu'elle ne s'y attendait pas. Sûr, il aurait demandé à un moment donné, mais peut-être pas aussi rapidement, ni aussi directement, ni alors qu'ils venaient juste de se revoir et que cela faisait... bien longtemps. Elle s'était arrêtée de parler net, et la musique du club reprenait le dessus sur la conversation. Dans un sens, Oz aurait du se rétracter, changer vite de sujet, faire comme s'il ne venait pas de prononcer ces mots. Mais il restait muet, réalisant qu'au fond, il préférait avoir la réponse tout de suite plutôt que d'enchaîner sur quelque chose de gênant. Quitte à créer le malaise, autant qu'il soit là pour une raison et aller jusqu'au bout de sa pensée. Il savait qu'il l'avait brusquée, involontairement, mais c'était plus fort que lui. Toutes ces années à ressasser ce qu'il aurait pu lui dire si elle était devant lui, et maintenant qu'elle était là, il ne faisait plus la différence entre ce qu'il avait prévu et ce qu'il disait vraiment. La seule chose essentielle était: oui, est-ce qu'elle voit quelqu'un? Parce que c'était le résumé le plus direct et le plus complet qu'il puisse faire. C'était la syntaxe de toutes ces pensées qui l'avaient occupé depuis des années. Il se fichait du passé et était toujours fixé sur le présent, alors pourquoi perdre une seconde de plus? Il ne regrettait pas ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow Rosenberg
Powerful Witch
Powerful Witch
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 31
Pouvoirs : Sorcellerie en toute forme
Phrase du jour : It's Impossible - Only if you believe so
Date d'inscription : 12/04/2010

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Ven 21 Mai - 1:14

    Alors que notre sorcière était entrain de parler de l’Académie et de la sorcellerie, elle fut soudainement coupé par Oz, qui lui demandait si elle sortait avec quelqu’un. Willow le regardait. Elle se doutait bien que cette question allait tôt ou tard arriver sur la table. D’ailleurs elle-même s’était souvent posé la question si Oz n’avait pas eu d’autres petits amies depuis leur rupture. Surement après tout c’est un mec. Mais est-ce qu’il y avait eu du sérieux ? Oui, elle se doutait que cette question allait venir, mais pas aussi vite et pas d’une manière aussi directe. D’ailleurs cela la déstabilisait légèrement et elle ne su pas directement quoi lui répondre. Pourtant vous allez me dire que la question était assez simple. Pourtant la question était assez simple et Willow connaissait la réponse. Mais la facon dont il le lui avait jeté à la figure, l’avait tellement surprit qu’elle ne savait pas trop quoi dire. Pourtant la réponse s’était un simple non.

    -Je…

    Pourquoi est-ce qu’elle avait l’impression de retourner à l’époque du lycée lorsqu’il était près d’elle. Elle ne savait pas ou se mettre, ni quoi lui dire. Pourtant elle avait vécue pas mal de choses depuis son départ. Elle était presque devenue une toute autre Willow de celle qu’il avait connu. Mais cela semblait s’effacer lorsqu’il était près d’elle.


    -Non. Kennedy et moi ont a rompus après la défaite au Colorado.

    A vrai dire, Willow ne savait plus trop ou elle en était. Elle ne voyait pas d’avenir dans son couple avec Kennedy et avait finit par la quitter. Ce n’était pas facile de la voir tout les jours à l’Académie. Mais pour l’instant, Willow ne savait plus trop ou elle en était. La défaite au Colorado avait été un sacré coup. D’ailleurs ca l’avait touché si fort qu’elle se demandait si le bien triomphait toujours. Après tout le Colorado avait bien prouvé le contraire. Déprime ? Oui, mais elle gardait tout cela pour elle et refusait d’en parler à quelqu’un. Posant son regard dans celui d’Oz elle lui posait une question qui la surprenait elle-même.

    -Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Osbourne
Hopelessly Romantic
Hopelessly Romantic
avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 32
Pouvoirs : Loup Garou
Emploi : Musicien
Phrase du jour : Dark side of the moon !
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
Santé:
90/100  (90/100)
Vos Relations:
Disponibilité RP:

MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   Lun 14 Juin - 18:25

Oz ne savait pas qui était Kennedy, et en fin de compte, il s'en fichait pas mal tant que ce qui suivait était qu'ils n'étaient plus ensemble. Avec un nom pareil, Oz pensait qu'il s'agissait d'un homme et non d'une femme, mais il se rappelait qu'elle avait eu une tendance...très lesbienne après être sortit avec lui. C'était ridicule et assez immature, mais il avait toujours été un peu blessé qu'elle se soit intéressée aux femmes, il avait l'impression que c'était de sa faute, et que c'était lui qui l'avait rendue "comme ça". Il n'avait rien contre les lesbiennes, ni les homosexuels, au contraire. Mais Willow avait été pour lui une présence et une personne tellement importante qu'il ne supportait pas l'idée qu'elle soit avec quelqu'un d'autre. Même une femme. Dans un sens, il préférait ça, mais il avait eu du mal à l'imaginer dans les bras d'un autre, ou, comme ce fut le cas, d'une autre. Son instinct de loup garou avait prit le dessus à l'époque, et prenait souvent le dessus lorsqu'il s'agissait de sentiments aussi purs et forts que l'amour. C'était difficile de comprendre que les gens puissent continuer à vivre leur vie sans vous, surtout lorsque vous vous rattachez autant au passé. Oz n'était jamais passé à autre chose. Il avait eu 2 petites amies depuis elle, et jamais rien de sérieux. Il avait su dès le début qu'il ne les aimerait jamais comme il avait aimé Willow. Il ne pouvait pas tourner cette page, et ne le voulait pas: il s'était trop rattaché à son souvenirs lors de son exil, et elle était la seule raison qui l'avait fait tenir tout ce temps. C'était elle qui lui avait donné la force et la volonté de se maîtriser, de changer, de trouver le moyen de vivre normalement, pour un jour revenir à ses côtés. Mais elle ne l'avait pas attendue, et il ne pouvait pas lui en vouloir, il avait mis du temps... Au fond si, il lui en avait voulue terriblement de ne pas avoir pu tenir plus longtemps que ça. Lui l'aurait attendue 10 ans s'il avait fallu. Elle avait brisée son coeur, mais il avait continué à vivre en se disant qu'elle était sûrement heureuse sans tous ces problèmes. C'était aussi pour ça qu'il avait gardé contact avec Buffy: savoir ou était Willow, ce qu'elle devenait. C'était un peu excessif, même assez obsessionnel, mais c'était plus fort que lui. Il savait au plus profond de lui même qu'il l'avait dans la peau, à la vie, à la mort, et ce pour toujours. Il avait juste pris ses distances pour qu'elle ne le prenne pas pour un fou, et pour qu'elle vive sa vie sans se soucier d'un ex qui ne pensait qu'à elle, tout le temps. Alors voilà, il se fichait de "Kennedy", du moment qu'elle n'était plus avec...

- Non, personne...

Il avait envie de lui prendre la main, de l'embrasser, mais il savait qu'elle aurait sûrement eu une réaction bizarre s'il avait fait ça. Il réalisa qu'il l'avait mise mal à l'aise avec sa question un peu trop personelle, et il lui fit donc un petit sourire pour s'excuser, en la regardant droit dans les yeux, ajouta:

- Tu m'as manqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love is a battlefield and I'm a soldier [PV Oz]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» [Film] Love Actually
» [Malte, Marcus] Garden of love
» "A swedish love story"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell Of Westbury :: || Westbury || :: Lieux de Détente :: Boîte de Nuit-
Sauter vers: